Manifestations

L’Association J.-P. Migne et la Fondation Singer-Polignac vous invite à participer

le 14 juin 2010
au colloque
Adalbert G. Hamman, l’abbé Migne du XXe siècle

organisé à l’occasion du centenaire de sa naissance et de la parution des Hommes illustres de Jérôme, centième volume des « Pères dans la foi ». Au cours de cette manifestation sera remis le Prix Hamman 2009-2010.

L’université catholique de Leuven vous invite à participer

les 14-17 septembre 2010
au XIIe colloque international sur Grégoire de Nysse : Le Contre Eunome III.
The Leuven Institute for Ireland in Europe
Janseniusstraat 1
B- 3000 Leuven

L’université de Paul Verlaine de Metz vous invitent à participer

les 17-18 novembre 2010
au colloque La christologie patristique.
Ile du Saulcy, BP 80794, 57012 Metz cedex 1

L’École Pratique des Hautes Études (section Sciences Religieuses) – Laboratoire d’Étude les Monothéismes et l’Université François Rabelais de Tours – Centre d’Études Supérieures de la Renaissance vous invitent à participer

les 17-18 juin 2010
Quand l’Église et la Synagogue se sont-elles distinguées ?
qui aura lieu à l’Université François Rabelais de Tours, site des Tanneurs.

L’Histoire ecclésiastique est d’abord associée au nom d’Eusèbe de Césarée. Mais d’autres écrivains chrétiens de langue grecque ont voulu, après lui, écrire à leur tour une Histoire de l’Église : Socrate, Sozomène, Théodoret de Cyr. Leurs œuvres, désormais accessibles dans la collection « Sources Chrétiennes », n’entendaient pas seulement informer sur la vie de l’Église aux IVe et Ve siècles. Elles répondaient aussi, chacune à sa manière, à des préoccupations tout à la fois doctrinales et pastorales – en des temps où l’Église était confrontée à de grands défis, en particulier à celui de la crise arienne et des graves divisions qu’elle avait occasionnées parmi les chrétiens. Par-delà leur intérêt pour la connaissance du christianisme ancien, ces œuvres invitent à une réflexion de fond sur une question qui garde toute son actualité : qu’est-ce qu’écrire une « histoire de l’Église » à une époque donnée ?

La prochaine Table Ronde de la Société des Études Syriaques aura lieu le 20 novembre 2009 à la Faculté libre de théologie protestante de Paris (83, boulevard Arago, 75014 Paris : Métro/RER Denfert-Rochereau). Le thème de cette année est : Le Monachisme syriaque.

Entrée libre. L’adhésion à la Société d’Études Syriaques permet de recevoir les Actes.

Qu’est-ce qu’évangéliser ? Qu’est-ce que faire naître des communautés chrétiennes dans des cultures qui n’ont jamais entendu parler du Christ ? Qu’est-ce qu’être témoin d’une espérance qui nous permet d’aller sereinement vers demain au milieu d’autres systèmes de valeurs ou de croyances ?

Telle fut l’expérience de Martin, un ancien soldat, fondateur de la première communauté monastique d’Occident à l’instigation de l’évêque Hilaire de Poitiers, et que, bientôt, les chrétiens de Tours réclameront comme pasteur.

Or Martin était illettré, venait d’une région reculée et lointaine de l’empire romain, ne parlait pas le gaulois des paysans de l’Ouest. Pourtant en quelques années - de 371 à 397 -, il va devenir l’Apôtre des Gaules selon l’expression de son biographe Sulpice Sévère, ce que rappellent toujours aujourd’hui les 220 villes ou villages de France placés sous son patronage.

C’est à cette extraordinaire figure apostolique et à sa « stratégie missionnaire » que va s’attacher cette première Petite Journée de Patristique à Saintes.

Vous trouverez ici le programme d’une journée d’études patristiques traitant de l’intégration de la pensée païenne chez les Pères grecs.

Vous trouverez ici le progamme du colloque « Quid est christianum esse ? » qui se déroulera du 26 au 28 mai 2008 à l’université de Nanterre (France, 92). Les interventions porteront sur le problème de la christianisation du monde antique.

Vous trouverez ici le programme du colloque « Amour et franchise » organisé par le ’Leerhuis van der Kerkvaders’ (l’école des Pères de l’Église) à Gand en Belgique.

Voici trouverez ci-joint le programme de la session de patristique de l’association Migne. Menée par un bon connaisseur des Pères et un bon pédagogue, le P. Joseph Wolinski, cette session conviendra à tout ceux qui voudront joindre l’utile à l’agréable, la découverte des Pères et la visite de Lyon, haut-lieu du christianisme en France.

Une soirée organisée par le Département d’études patristiques du Centre Sèvres en collaboration avec l’Institut des Sources Chrétiennes.

À l’occasion du 1600e anniversaire du repos de saint Jean Chrysostome, l’Institut de Théologie Orthodoxe Saint-Serge (Paris) vous invite à participer à un colloque dédié à saint Jean Chrysostome.

L’année 2007 marque le 400e anniversaire de la publication de l’ouvrage Fasti Sanctorum quorum Vitae in Belgicis manuscriptae du jésuite Héribert Rosweyde (Anvers, 1607). Ce modeste opuscule est à l’origine de l’une des plus grandes entreprises scientifiques et éditoriales de l’Ancien Régime : les Acta Sanctorum entrepris par Jean Bolland et poursuivis par ses successeurs, les Bollandistes. Il valait la peine de dédier une journée de cette année jubilaire à approfondir quelques aspects de cette extraordinaire entreprise.

L’abbaye de Sylvanès propose une rencontre patristique pour découvrir les Pères de l’Église. Cette rencontre sera animée par soeur Anne-thom Brunet, dominicaine, et le frère Elie Ayroulet, famille de Saint-Joseph.

L’équipe « Textes grecs et latins » du Centre Lenain de Tillemont (UMR 8167 - Paris IV Sorbonne) est heureuse de vous inviter au colloque « L’Usage de l’Écriture : la place de la Bible dans l’élaboration des œuvres de Grégoire de Nysse » qu’elle organise les 9 et 10 février 2007 en Sorbonne.

Le Centre Sèvres et l’Institut « Sources Chrétiennes » organise cette soirée-débat à l’occation de la parution du traité sur « L’unité de l’Église » de Cyprien de Carthage.
Pour lire ce traité sur patristique.org cliquez ici.

Ce colloque, organisé par l’Institut des Sources Chrétiennes, les éditions du Cerf et l’Institut de théologie orthodoxe Saint-Serge,se déroulera à

l’Institut Saint-Serge
93, rue de Crimée
75019 Paris (M° Laumière)

Contemporain d’Hilaire de Poitiers, d’Athanase d’Alexandrie, de Basile de Césarée, de Grégoire de Nazianze et de bien d’autres encore, Éphrem le Syrien (306-373) est l’une des figures les plus prestigieuses de la grande époque patristique, alliant à l’étonnante fraîcheur de son génie poétique cet attrait particulier qui lui vient d’une culture où les modes de conception et d’expression éprouvés de l’hellénisme, alors universel-lement infus, n’ont pas oblitéré le fonds proprement araméen, si naturellement proche de la Bible et traversé d’influences rabbiniques. Substantiellement nourrie des Écritures et mobilisant un arsenal particulièrement riche de symboles, l’hymnographie d’Éphrem a exercé une influence certaine sur son homologue byzantine et, peut-être, servi de détonateur à celle d’Occident.

Solidaire de tout un renouveau des études patristiques qui marque simultanément le monde universitaire et le monde ecclésial depuis plus d’un demi-siècle, l’intérêt pour cette figure fascinante des marges orientales de l’Empire n’a cessé de croître, donnant lieu à un effort considérable, quoique dispersé, de traduction d’abord, mais aussi d’approfondissement historique, littéraire et théologique. Le dix-septième centenaire de la naissance d’Éphrem suggère la nécessité d’une rencontre qui permette à la génération actuelle des chercheurs de prendre conscience d’elle-même en partageant ses travaux et en envisageant des problématiques nouvelles. Les études éphrémiennes bénéficient en effet de tous les acquis d’une connaissance toujours plus affinée du monde tardo-antique, si largement communicant et si subtilement pluriel.

La tenue de ce colloque en l’Abbaye martinienne de Ligugé, tout près de Poitiers, honorera discrètement le fait qu’Éphrem et Hilaire furent engagés sur le même front des grandes controverses trinitaires qui agitèrent le IVe siècle. Mais l’enracinement moyen-oriental du poète, homme meurtri - et effectivement déplacé - par les bouleversements géopolitiques dont il fut le témoin, ne manque pas de faire signe aussi pour le nôtre : faire mémoire de lui, c’est toucher, avant même d’en avoir pris conscience, au point le plus névralgique de notre présent.

Une session de formation patristique aura lieu chez les Sœurs bénédictines de l’Abbaye Sainte-Marie de Maumont, 16190 Juignac (à 35 km au sud d’Angoulême), du mercredi 23 août à 14h au dimanche 27 août à midi. Elle sera animée par le Père Michel Dujarier, aura pour thème « L’Église-Fraternité ».

Le Centre oecuménique de Vassin (Suisse) propose une série de conférences sur les Pères de l’Église. Vous trouverez ici le programme des prochaines rencontres.

Cette conférence est proposée par le Cercle d’Études Philosophiques d’Annecy.

Le laboratoire de philosophie patristique et médiévale (Faculté de philosophie), en lien avec la Revue des Sciences philosophiques et théologiques, organise, les 27 et 28 Mai, un colloque qui a pour thème : Lire les Pères au Moyen Âge : la réappropriation philosophique des Pères à l’époque médiévale. Cette manifestation aura lieu dans les locaux de l’Institut Catholique de Paris.

La Société des amis du Cardinal Daniélou, le Centre Sèvres et l’Institut Catholique de Paris vous invitent à un colloque sur l’actualité de Jean Daniélou à l’occasion du centenaire de sa naissance.

Rencontre avec des personnalités des Églises orientales de traditions araméennes :
chaldéenne (Mgr Boutros Youssif),
maronite (Mgr Elias Saïd),
syriaque orthodoxe (P. Joseph Aydin),
syriaque catholique (P. Khalid Karoumi),
syro-malabare (P. Philippe Mattathil).

Vous trouverez ici le programme du colloque international « Saint Augustin et la Bible » organisé les 7 et 8 avril 2005 par le centre Theles de l’université de Metz.

En écho au colloque de 2003, L’apport des Pères de l’Église à la catéchèse d’aujourd’hui, la revue Connaissance des Pères de l’Église organise, en mars 2005, un autre colloque qui porte sur Les Pères et la prédication.

La prédication est, en effet, partie prenante de la catéchèse qu’elle développe. À la manière des Apôtres, les Pères ont annoncé la Bonne Nouvelle et ils ont montré à quel point elle est une Parole de vie pour tous. Après avoir formé les catéchumènes lors de la catéchèse baptismale, ils continuent à instruire les baptisés par la prédication, qui est à la fois biblique, mystagogique, kérygmatique, sociale…

Ce sont ces différentes formes d’annonce qui seront abordées au cours du colloque, sans oublier les moyens stylistiques et dramatiques qu’elle implique (les Pères ont souvent été des virtuoses de la parole : les Cappadociens, Augustin, Jean Chrysostome…) pour amener les auditeurs à une rencontre personnelle du Christ.

La « Revue des Études Augustiniennes » est née en 1955. Elle prolonge la « Revue Augustinienne » qui avait été créée en 1902 à Louvain par des religieux assomptionnistes expulsés de France. L’Institut d’études augustiniennes organise un colloque pour fêter les cinquante années d’existence de la Revue (1955-2004).

L’Institut catholique de Paris, le CNRS (UMR 8062) et l’université de Tours organisent le troisième colloque d’études patristiques intitulé : « Médecine et théologie chez les Pères de l’Église ». Cette rencontre se déroulera à :

L’INSTITUT CATHOLIQUE DE PARIS
21 rue d’Assas, Paris
salle des Actes
du 9 au 11 septembre 2004

À l’heure où la mode est au développement personnel, au « tout psychologique », sur fond d’attirances pour les spiritualités et techniques de méditations orientales, il est bon de redécouvrir que le Christianisme est aussi une formidable voie de sagesse et un authentique chemin de bonheur.

Les Orantes de l’Assomption, l’Atelier biblique d’Orsay et l’Atelier augustinien de l’Espace d’Alzon (Paris) vous invitent à une

JOURNÉE D’AMITIÉ AUGUSTINIENNE
Dimanche 25 avril 2004

Au Monastère de Bonnelles, Chemin de Noncienne, 78830 BONNELLES

L’atelier augustinien propose, pour un large public, une série de rencontres destinées à faire connaître la pensée et la spiritualité augustinienne.

Les rencontres se déroulent de 18h à 19h30, au 10 rue François 1er 75008 PARIS (M° Champs-Élysées Clémenceau). Participation libre. Renseignements.

Articles : 0 | 10 | 20 | 30 | Tout afficher