Manifestations

Voici trouverez ci-joint le programme de la session de patristique de l’association Migne. Menée par un bon connaisseur des Pères et un bon pédagogue, le P. Joseph Wolinski, cette session conviendra à tout ceux qui voudront joindre l’utile à l’agréable, la découverte des Pères et la visite de Lyon, haut-lieu du christianisme en France.

Une soirée organisée par le Département d’études patristiques du Centre Sèvres en collaboration avec l’Institut des Sources Chrétiennes.

À l’occasion du 1600e anniversaire du repos de saint Jean Chrysostome, l’Institut de Théologie Orthodoxe Saint-Serge (Paris) vous invite à participer à un colloque dédié à saint Jean Chrysostome.

L’année 2007 marque le 400e anniversaire de la publication de l’ouvrage Fasti Sanctorum quorum Vitae in Belgicis manuscriptae du jésuite Héribert Rosweyde (Anvers, 1607). Ce modeste opuscule est à l’origine de l’une des plus grandes entreprises scientifiques et éditoriales de l’Ancien Régime : les Acta Sanctorum entrepris par Jean Bolland et poursuivis par ses successeurs, les Bollandistes. Il valait la peine de dédier une journée de cette année jubilaire à approfondir quelques aspects de cette extraordinaire entreprise.

L’abbaye de Sylvanès propose une rencontre patristique pour découvrir les Pères de l’Église. Cette rencontre sera animée par soeur Anne-thom Brunet, dominicaine, et le frère Elie Ayroulet, famille de Saint-Joseph.

L’équipe « Textes grecs et latins » du Centre Lenain de Tillemont (UMR 8167 - Paris IV Sorbonne) est heureuse de vous inviter au colloque « L’Usage de l’Écriture : la place de la Bible dans l’élaboration des œuvres de Grégoire de Nysse » qu’elle organise les 9 et 10 février 2007 en Sorbonne.

Le Centre Sèvres et l’Institut « Sources Chrétiennes » organise cette soirée-débat à l’occation de la parution du traité sur « L’unité de l’Église » de Cyprien de Carthage.
Pour lire ce traité sur patristique.org cliquez ici.

Ce colloque, organisé par l’Institut des Sources Chrétiennes, les éditions du Cerf et l’Institut de théologie orthodoxe Saint-Serge,se déroulera à

l’Institut Saint-Serge
93, rue de Crimée
75019 Paris (M° Laumière)

Contemporain d’Hilaire de Poitiers, d’Athanase d’Alexandrie, de Basile de Césarée, de Grégoire de Nazianze et de bien d’autres encore, Éphrem le Syrien (306-373) est l’une des figures les plus prestigieuses de la grande époque patristique, alliant à l’étonnante fraîcheur de son génie poétique cet attrait particulier qui lui vient d’une culture où les modes de conception et d’expression éprouvés de l’hellénisme, alors universel-lement infus, n’ont pas oblitéré le fonds proprement araméen, si naturellement proche de la Bible et traversé d’influences rabbiniques. Substantiellement nourrie des Écritures et mobilisant un arsenal particulièrement riche de symboles, l’hymnographie d’Éphrem a exercé une influence certaine sur son homologue byzantine et, peut-être, servi de détonateur à celle d’Occident.

Solidaire de tout un renouveau des études patristiques qui marque simultanément le monde universitaire et le monde ecclésial depuis plus d’un demi-siècle, l’intérêt pour cette figure fascinante des marges orientales de l’Empire n’a cessé de croître, donnant lieu à un effort considérable, quoique dispersé, de traduction d’abord, mais aussi d’approfondissement historique, littéraire et théologique. Le dix-septième centenaire de la naissance d’Éphrem suggère la nécessité d’une rencontre qui permette à la génération actuelle des chercheurs de prendre conscience d’elle-même en partageant ses travaux et en envisageant des problématiques nouvelles. Les études éphrémiennes bénéficient en effet de tous les acquis d’une connaissance toujours plus affinée du monde tardo-antique, si largement communicant et si subtilement pluriel.

La tenue de ce colloque en l’Abbaye martinienne de Ligugé, tout près de Poitiers, honorera discrètement le fait qu’Éphrem et Hilaire furent engagés sur le même front des grandes controverses trinitaires qui agitèrent le IVe siècle. Mais l’enracinement moyen-oriental du poète, homme meurtri - et effectivement déplacé - par les bouleversements géopolitiques dont il fut le témoin, ne manque pas de faire signe aussi pour le nôtre : faire mémoire de lui, c’est toucher, avant même d’en avoir pris conscience, au point le plus névralgique de notre présent.

Une session de formation patristique aura lieu chez les Sœurs bénédictines de l’Abbaye Sainte-Marie de Maumont, 16190 Juignac (à 35 km au sud d’Angoulême), du mercredi 23 août à 14h au dimanche 27 août à midi. Elle sera animée par le Père Michel Dujarier, aura pour thème « L’Église-Fraternité ».

Articles : 0 | 10 | 20 | 30 | Tout afficher